#1 25-10-2019 21:01:12

flomouton
Membre (BT)
Lieu: Paris
Date d'inscription: 26-06-2018
Messages: 47

[C44] Appogiature chromatique impossible ?

Bonjour Jean-Luc,

Dans le corrigé de la réexposition de la Sicilienne qui suit :


http://www.polyphonies.eu/forum/images/img1586.jpg


...vous indiquez à la mesure 25, que le mi à la basse ne peut être que bémol, surtout si une troisième voix joue un mi b.
Ici je souhaitais l'employer comme note étrangère, plus précisément appogiature chromatique au levé, afin d'avoir un meilleur enchaînement avec la sensible fa dièse de la mesure suivante (règle VI-VII) et éviter un intervalle mélodique de 2de augmenté.

Je ne comprends pas pourquoi ce mi doit être consonant, alors qu'il est bien résolu et qu'on reste à 2 voix.
Ce chromatisme n'est peut-être pas en usage dans le langage de l'époque ?
Pourriez-vous préciser votre correction SVP ?

A bientôt.

Florent

Dernière modification par flomouton (26-10-2019 15:00:18)


Cours 50 - Choral de J.S. Bach

Hors ligne

 

#2 06-11-2019 09:33:35

Jean-Luc
Administrateur
Lieu: La Chapelle des Pots France
Date d'inscription: 29-08-2007
Messages: 4371
Site web

Re: [C44] Appogiature chromatique impossible ?

Tout d'abord, il faudrait revenir sur la notion de note chromatique: celle-ci doit être résolue  en effet sur une seconde mineure.  Mi bécarre n'est donc pas une note chromatique mais le degré VI de sol mineur, majoré. Or, au posé se trouve un mib, degré VI minoré. Nous sommes donc en présence d'une fausse relation. Votre idée de note chromatique aurait bien fonctionné avec d'autres notes que les degrés VI ou VII.


Pour joindre une image à votre message, envoyez la par mail à images[at]polyphonies.eu au format jpg ou png.

Hors ligne

 

#3 06-11-2019 19:50:40

flomouton
Membre (BT)
Lieu: Paris
Date d'inscription: 26-06-2018
Messages: 47

Re: [C44] Appogiature chromatique impossible ?

Merci Jean-Luc, pour ce rappel sur la note chromatique.
C'est très clair maintenant.

A bientôt.

Florent


Cours 50 - Choral de J.S. Bach

Hors ligne

 

#4 08-11-2020 14:30:16

rookie75
Membre
Date d'inscription: 04-02-2020
Messages: 8

Re: [C44] Appogiature chromatique impossible ?

Bonjour

La discussion initiée par Flomouton va me servir de support à ma question sur la mesure 43 de la sicilienne de Bach (même si ce n'est pas exactement le même cas).

Voici déjà  la partition :

http://www.polyphonies.eu/forum/images/img1611.jpg

A la mesure 32 (fin de la première partie), on est arrivé sur un accord de sol majeur, qui permet d'aller chercher un accord V7 en do mineur à la mesure 34, aboutissant à un accord I en do mineur à la mesure 35, lequel devient, à la mesure 37, un accord V en fa mineur (accessoirement, je relève que le ré est bémol au soprano et bécarre à la basse, mais il s'agit dans les deux cas de notes n'appartenant pas à l'accord). La mesure 36 est plus difficile à analyser pour moi, car elle est commence sur un accord en do mineur, mais comme le mi bémol cesse ensuite d'être entendu, il ne reste plus que do-sol-si bémol, c'est-à-dire un accord de septième de dominante en fa mineur dont la tierce aurait été omise (accessoirement, je ne vois pas de résolution du si bémol au soprano : faut-il considérer que ce si bémol se résout sur le la bémol de la basse à la mesure 40, après échange du si bémol entre le soprano et la basse pour un accord V7 qui durerait de la deuxième pulsation de la mesure 36 à la mesure 38, puis résolution retardée par la mesure 39 ?) : autrement dit, tout se passe comme si on avait mi bémol et mi bécarre dans la même mesure, sauf qu'on n'entend jamais le mi bécarre. On reste en fa mineur jusqu'à la mesure 40.

A partir de la mesure 41, je m'y perds un peu dans mon analyse.
- soit je considère que j'ai une descente de quintes en fa mineur (un fa mineur un peu particulier, puisque le ré reste encore bécarre) : accord I à la mesure 40, accord IV à la mesure 41, accord VII (avec sensible abaissée) à la mesure 42 et accord III à la mesure 43, puis retour en do mineur avec un accord V7 (V9) à la mesure 44 et un accord I à la mesure 45 ;
- soit je considère que je suis en tonulation permanente, chaque accord servant d'accord de dominante à l'accord suivant :
à la mesure 40, on a un accord I en fa mineur, mais comme le la bémol cesse d'être entendu, sur les deux dernières pulsations, on a implicitement un accord I en fa majeur (à l'instar de ce que j'indiquais en mesure 36 avec le mi bémol et le mi bécarre), qui est également un accord V en si bémol majeur, et on a un bien un accord I en si bémol majeur à la mesure 41. Mais cet accord I en si bémol majeur est aussi un accord V en mi bémol majeur, et on a bien un accord I en mi bémol majeur à la mesure 42. Mais cet accord I en mi bémol majeur est aussi un accord V en la bémol majeur et on a bien un accord I en la bémol majeur à la mesure 43.
Mais que je prenne la première ou la deuxième analyse, je me retrouve "coincé" par le mi bémol et le mi bécarre tous les deux présents à la mesure 43.

J'ai l'impression que Bach ne respecte pas le cours :-)

Vos explications seront donc les bienvenues !

Merci d'avance

Dernière modification par rookie75 (08-11-2020 14:48:31)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Forum de Polyphonies,
école à distance d'écriture musicale et de composition.

Propulsé par PunBB