• Index
  • Schème
  • [C23] Cours sur l'imitaton rétrograde - Pourquoi Labm et pas Lam (Pages: 1)

#1 26-01-2022 13:47:07

fredlev
Membre
Date d'inscription: 11-05-2021
Messages: 7

[C23] Cours sur l'imitaton rétrograde - Pourquoi Labm et pas Lam

Bonjour,

Dans le cours de schème C23, sur l'exercice type en Lam (diapo 13), la deuxième imitation rétrograde est en Lab m car on choisit Dob comme première note de l'imitation. Pourquoi ne choisit-on pas Do à la place de Dob et ainsi une tonalité de La m au lieu de Lab m ?

Freddy
Niveau C23

Hors ligne

 

#2 12-12-2022 20:25:44

Niko54
Membre
Lieu: Nancy
Date d'inscription: 23-11-2021
Messages: 64

Re: [C23] Cours sur l'imitaton rétrograde - Pourquoi Labm et pas Lam

Bonjour Freddy,

Je réponds un peu tard mais cela permettra aux futurs étudiants d'avoir une réponse.

Je ne suis pas sûr de cette réponse d'ailleurs; peut-être qu'une personne pourra confirmer.

Je pense qu'il n'y a pas un grand intérêt de retourner sur un la m étant donné que l'exercice commence par cette tonalité.
De plus nous tonulons  avec de plus en plus de bémols ( O-3-4 et pour finir 7 dans la tonalité de Lab m )
Cela rend le cheminement plus intéressant.
J'ajouterais également que nous avons un Lab juste avant dans notre imitation.

Nicolas

Dernière modification par Niko54 (12-12-2022 20:32:53)


Nicolas - Composition - Cours 49

Hors ligne

 

#3 14-12-2022 09:16:47

Surcouf
Modérateur
Date d'inscription: 13-10-2020
Messages: 237

Re: [C23] Cours sur l'imitaton rétrograde - Pourquoi Labm et pas Lam

Bonjour et pro-tip qui ne vous est pas vraiment destiné, Nicolas, puisque vous n'avez pas créé ce fil :  c'est toujours mieux avec une image

http://www.polyphonies.eu/forum/images/img1688.jpg

Pour moi il n'y a dans l'absolu pas de raison de ne pas avoir choisi Lam pour la dernière tonulation, ça aurait "marché" aussi, de mémoire il y a pas au moins deux ou trois exemples types dans les cours où une démonstration d'imitation régulière commence et s'achève par la même tonalité, ça peut être intéressant aussi.

Peut-être parce que si on avait pas choisi labm en dernier, on aurait eu un intervalle d'imitation à la seconde mineure  inférieure alors que les autres avaient été à la seconde majeure, mais je ne crois pas que ça aurait été une faute, juste une incohérence qui rendrait la dernière tonulation plus abrupte.

C'est vrai par contre qu'il vaut mieux favoriser quand on tonule un passage à une tonalité "proche", c'est-à-dire où le nombre et la nature des altérations sont proches. C'est moins abrupt à l'oreille !

Dernière modification par Surcouf (14-12-2022 09:29:58)


Cours 54 - Sonate en sol majeur

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Forum de Polyphonies,
école à distance d'écriture musicale et de composition.