• Index
  • Schème
  • [C29] Analyses de messages dans les schèmes du cours (Pages: 1)

#1 15-08-2016 21:08:01

charmuzelle
Ancien élève
Lieu: Guéret, 23, France
Date d'inscription: 11-04-2013
Messages: 824
Site web

[C29] Analyses de messages dans les schèmes du cours

Bonsoir

Je crée ce post car je ne sais pas identifier les messages lors du passage de A en B ou de B en A.

Dans cet exemple du cours :

http://www.polyphonies.eu/forum/images/img1175.jpg


Le cours parle :
- de l'affirmation adoucie en A Sol-Do
- de la dynamique Do-Ré-Mi
- des deux affirmations adoucies en B : Fa-Ré et Ré-Si

Qu'en est-il de l'affirmation Mi-Fa au passage de A en B ? Quand on bascule de A en B ou de B en A, on ne considère pas qu'il y a affirmation ?

L'exemple 3 me pose aussi le même problème :


http://www.polyphonies.eu/forum/images/img1176.jpg

Le premier message du schème initial, entre Do (en A) et Ré (en B), n'est-ce pas une affirmation ? Si oui, pourquoi ne la retrouve-t-on pas dans la première imitation ?

Merci encore !

Hors ligne

 

#2 16-08-2016 10:42:05

Jean-Luc
Administrateur
Lieu: La Chapelle des Pots France
Date d'inscription: 29-08-2007
Messages: 4422
Site web

Re: [C29] Analyses de messages dans les schèmes du cours

Rappelez vous les premiers cours de mélodie:  Dans les messages primaires, l'affirmation était un intervalle disjoint. Dans les messages secondaires, il n'y avait qu'une affirmation, l'appogiature, intervalle disjoint également.

Un intervalle conjoint génère un mouvement dynamique, tournoyant ou une répétition mais jamais une affirmation.


Pour joindre une image à votre message, envoyez la par mail à images[at]polyphonies.eu au format jpg ou png.

Hors ligne

 

#3 16-08-2016 15:34:36

charmuzelle
Ancien élève
Lieu: Guéret, 23, France
Date d'inscription: 11-04-2013
Messages: 824
Site web

Re: [C29] Analyses de messages dans les schèmes du cours

Merci Jean-Luc.

Dans ce cas, qu'est devenu le mouvement dynamique Do-Ré du schème de l'exemple 3 dans la première variation ? A-t-il disparu ? Peut-on le faire disparaître dans la première variation ?

Autre question : une appogiature, je croyais que cela générait un message d'effort ...pas une affirmation.
Les efforts sont-ils considérés comme une forme d'affirmation ? Ou seulement lors du changement de A en B et de B en A dans le cas de l'appogiature au posé ?

Dernière modification par charmuzelle (16-08-2016 16:05:25)

Hors ligne

 

#4 17-08-2016 07:39:23

Jean-Luc
Administrateur
Lieu: La Chapelle des Pots France
Date d'inscription: 29-08-2007
Messages: 4422
Site web

Re: [C29] Analyses de messages dans les schèmes du cours

1. Un mouvement conjoint de deux notes est la cellule initiale d'un mouvement dynamique. Pour que ce mouvement soit réellement effectif, il faut au moins trois notes dans la même direction (si-do-ré) par exemple. On le considère néanmoins comme un mouvement dynamique. Aussi lorsqu'il ne dure que le temps d'un intervalle, on peut le supprimer dans la variation. Par contre, si le mouvement dynamique dure deux intervalles, on le conservera.

2. Tout intervalle disjoint est l'expression d'un effort.  L'appogiature est donc en effet un message d'effort mais c'est également le cas pour l'affirmation qui génère elle aussi un effort, puisqu'elle est formée d'un intervalle disjoint.


Pour joindre une image à votre message, envoyez la par mail à images[at]polyphonies.eu au format jpg ou png.

Hors ligne

 

#5 17-08-2016 11:15:23

charmuzelle
Ancien élève
Lieu: Guéret, 23, France
Date d'inscription: 11-04-2013
Messages: 824
Site web

Re: [C29] Analyses de messages dans les schèmes du cours

Merci Jean-Luc pour l'explication 1 qui m'éclaire bien.

Dans l'explication 2, je suis troublée, car hier, vous m'avez écrit ceci :

Jean-Luc a écrit:

Dans les messages primaires, l'affirmation était un intervalle disjoint. Dans les messages secondaires, il n'y avait qu'une affirmation, l'appogiature, intervalle disjoint également.

En fait, on appelle affirmation tout intervalle disjoint ? C'est synonyme d'effort ?

Et SI-LA ou LA-SI en B en Do majeur, ce n'est pas une affirmation, parce que c'est conjoint ?

Je croyais qu'une affirmation (en A ou en B) était une succession de notes pivots sans répétition.

J'attends d'avoir bien compris avant de recopier les explications du forum dans mon classeur...

Désolée de demander encore des précisions et merci toujours.

Hors ligne

 

#6 17-08-2016 12:29:36

Did
Ancien élève Master
Lieu: St Brice
Date d'inscription: 08-09-2007
Messages: 293
Site web

Re: [C29] Analyses de messages dans les schèmes du cours

Bonjour,

charmuzelle a écrit:

Et SI-LA ou LA-SI en B en Do majeur, ce n'est pas une affirmation, parce que c'est conjoint ?

Il me semble, si cela peux vous aider (et si mes souvenirs sont bons...), que l'on parle d'affirmation lorsque l'on reste sur un même degré ( je ne sais plus trop si il s'agit uniquement de celui de la tonalité de l'exercice...), en enchaînant effectivement ses notes pivots. On "assoie" donc l'harmonie (peu importe l'ordre) avec tonique, tierce, quinte (par exemple sur un do majeur, mi-sol ou do-sol-mi...). Il ne peut donc n'y avoir de mouvement conjoint lorsque l'on parle d'affirmation... Jean-Luc af... confirmera ou infirmera ;-)

Dernière modification par Did (17-08-2016 14:01:32)


Master validé

Hors ligne

 

#7 18-08-2016 11:07:17

Jean-Luc
Administrateur
Lieu: La Chapelle des Pots France
Date d'inscription: 29-08-2007
Messages: 4422
Site web

Re: [C29] Analyses de messages dans les schèmes du cours

On n'appelle pas affirmation tout intervalle disjoint puisque l'appogiature est un intervalle disjoint. Par contre, affirmation et appogiatures sont des messages d'effort. Dans le mode en B l'intervalle conjoint la-si n'est pas une véritable affirmation puisque l'intervalle est conjoint?


La remarque de Did est également  juste . Au départ l'affirmation provient des notes pivot en A qui gèrent aussi l'accord de tonique. Un accord est d'ailleurs nécessairement formé d'intervalles disjoints.  On l'a appliquée également aux notes en B avec ce petit hiatus qu'est l'intervalle conjoint qui y figure.


Pour joindre une image à votre message, envoyez la par mail à images[at]polyphonies.eu au format jpg ou png.

Hors ligne

 

#8 18-08-2016 15:59:24

charmuzelle
Ancien élève
Lieu: Guéret, 23, France
Date d'inscription: 11-04-2013
Messages: 824
Site web

Re: [C29] Analyses de messages dans les schèmes du cours

Merci à Did et à Jean-Luc pour ces précision.

Quand Jean-Luc a écrit :

Jean-Luc a écrit:

Dans les messages secondaires, il n'y avait qu'une affirmation, l'appogiature, intervalle disjoint également.

J'ai cru qu'il nommait affirmation l'appogiature. C'est pourquoi je ne comprenais pas... Ce n'était pas ce que j'avais retenu des cours de mélodie.

Bilan : tout intervalle disjoint est un effort.
On distingue parmi les efforts :
- L'affirmation (quand ce sont des notes-pivots)
- L'appogiature (en présence d'une note fonctionnelle)

Hors ligne

 

#9 19-08-2016 07:52:40

Jean-Luc
Administrateur
Lieu: La Chapelle des Pots France
Date d'inscription: 29-08-2007
Messages: 4422
Site web

Re: [C29] Analyses de messages dans les schèmes du cours

Voilà! smile


Pour joindre une image à votre message, envoyez la par mail à images[at]polyphonies.eu au format jpg ou png.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Forum de Polyphonies,
école à distance d'écriture musicale et de composition.

Propulsé par PunBB